21.06 2018

Antoinette Fouque: « Etre une femme n’est pas une construction  - Elle

Photo Antoinette Fouque: « Etre une femme n’est pas une construction  - Elle

Antoinette Fouque, une militante sur toute la planète

Pour Antoinette Fouque, l'épouse du soldat inconnu est encore plus inconnue que lui. C'est ce qu'elle clame lors d'une manifestation du Mouvement de libération des femmes sous l'Arc de Triomphe. Elle s’éteint en 2014. Elle aura reçu les plus prestigieuses distinctions nationales. Le Collège de Féminologie et l’Observatoire de la Misogynie ont été créés par Antoinette Fouque.

Antoinette Fouque n'était pas vraiment en phase avec la philosophe Simone de Beauvoir et ce qu'elle défend dans "Le deuxième sexe". La théoricienne invente le nom "féminologie", dès lors qu'elle déteste les "-isme" qui réfèrent à une idéologie. Evidemment, Antoinette Fouque a écrit dans plusieurs livres collectifs tels que "Mémoire de femme 1974-2004" ou "Portraits choisis". En 2013, elle est à l'initiative de l'ouvrage "Le dictionnaire universelle des créatrices", qui raconte 40 siècles de création des femmes.

Antoinette Fouque se met en retrait du MLF quand elle part aux Etats-Unis au début de la décennie 80. Le MLF, à ce moment sujet de querelles intestines, perd des adhérentes et de l’influence. Le droit des femmes fut la principale lutte de sa vie. Le Mouvement de libération des femmes a vu son sigle déposé afin de parer une récupération par les partis. A la fin des années 70, Antoinette Fouque et d'autres activistes font le choix d'enregistrer le MLF comme une association.

Son engagement politique

Actuellement, les droits des femmes se trouvent toujours en danger et l’Alliance des Femmes pour la Démocratie lutte dans le but d'endiguer la poussée de tous les extrémismes. A l'occasion des 200 ans de la révolution française, Antoinette Fouque fonde l'AFD ou Alliance des Femmes pour la Démocratie. Dans l'hémicycle européen, Antoinette Fouque a assuré la vice-présidence de la commission des droits de la femme.

Enfance et jeunesse d’Antoinette Fouque

C'est dans un quartier défavorisé de Marseille que se passe son enfance. Marseille a vu naître Antoinette Fouque en octobre 1936. Son père était un militant communiste. Antoinette Fouque fait dans un premier temps ses études supérieures dans les Bouches-du-Rhône puis rejoint Paris pour des études de Lettres. Elle se marie avec René Fouque quand elle est étudiante.

Antoinette Fouque, la femme de lettres

Avec Les Editions des femmes, Antoinette Fouque valorise la force littéraire des femmes. Grâce à plus de six cents ouvrages dédiés à la pensée des femmes, la société d’édition de la militante du droit des femmes aide de nombreux écrivains à sortir de l'anonymat. Antoinette Fouque a constaté combien les femmes ne tiennent que peu de place dans le monde du livre à force de côtoyer les cercles intellectuels de la capitale.